CNRS

Rechercher



Projet ANR TransPerse

Les Actes des martyrs perses entre Orient et Occident.
Transmissions interculturelles et représentations au début du 5e siècle.

Projet en sciences humaines et sociales
Financement : ANR

Responsable

Christelle JULLIEN (CNRS, Mondes iranien et indien)

Durée du projet

3 ans (octobre 2018-novembre 2021)

 

..........................

Le projet TransPerse financé par l’Agence nationale de la recherche souhaite favoriser, par des approches pluridisciplinaires, notre compréhension de l’histoire des échanges interculturels entre la Perse et les espaces aux frontières – Caucase, milieu byzantin – jusqu’à l’Égypte et l’Occident latin, sur une période circonscrite : les règnes des Sassanides Yazdgird Ier et Wahrām V (399-438), à partir du croisement d’une riche documentation littéraire largement inexploitée, parfois difficile d’accès ou encore mal identifiée. L’un des supports de ce programme sera la constitution d’un outil numérique ouvert adressé à un large public.

L’équipe réunie dans le projet se caractérise par sa complémentarité et sa compétence. Le principal partenaire est le CNRS au sein du Laboratoire “Mondes iranien et indien” (CNRS FRE 2018). Le projet est réalisé en coopération avec 3 autres instituts de recherche : l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS UPR 841, IRHT), le Laboratoire d’études sur les monothéismes (CNRS UMR 8584, LEM), le Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (CNRS UMR 8589, LAMOP), en collaboration aussi avec des chercheurs relevant d’autres institutions à l’étranger, spécialement : l’Université de Crète ; l’Université de Hambourg, Allemagne ; l’Université Laval à Québec, Canada ; l’Université St-Joseph (CEDRAC), Beyrouth, Liban ; l’Istituto Pontificio Orientale, Rome, Italie ; l’Institut protestant de théologie, Paris.

Chacun des participants contribue ainsi à un réseau de compétences sur les Actes des martyrs perses et le contexte de leur développement.

Participants

  • Anne BOUD’HORS, Directrice de recherche CNRS, IRHT (UPR 841)
  • Simon BRELAUD, post-doctorant (UMR 8167)
  • Antonella BRITA, Chercheur Université de Hambourg, Allemagne
  • Marina DETORAKI, Professeur assistant Université de Crète
  • Emmanuel GIRAUDET, Ingénieur d’études CNRS, MII (FRE 2018)
  • Monique GOULLET, Directrice de recherche CNRS, LAMOP (UMR 8589)
  • Philippe HUYSE, Directeur d’études EPHE IV
  • Habib IBRAHIM, chercheur au CEDRAC, Beyrouth
  • Michael Richard JACKSON BONNER, Historien, Ontarion Academy of Technology
  • Christelle JULLIEN, chargée de recherche CNRS, MII (FRE 2018)
  • Florence JULLIEN, chargée de recherche CNRS, MII (FRE 2018)
  • Željko PAŠA, Professeur au Pontificio Istituto Orientale, Rome
  • Paul-Hubert POIRIER, Professeur, Université Laval, Québec, Canada
  • Poupak RAFII NEJAD, Ingénieur de recherche CNRS, MII (FRE 2018)
  • Anna VAN DEN KERCHOVE, Professeur Institut protestant, CNRS LEM (UMR 8584)
  • Farzaneh ZAREIE, Ingénieur d’études CNRS, MII (FRE 2018)

mis à jour le