CNRS

Rechercher



FAURE Émile

Doctorant [2019] (Science du langage)
Contact

Directrice de thèse : Pollet Samvelian
Co-directeur : Karl Gadelii
École doctorale : ED 622, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Financement : Contrat doctoral à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

Titre de thèse : Contact de langues dans l’espace baltique : cas de la morphosyntaxe de l’estlandssvenska et comparaison avec le suédois de Finlande, le gotlandais et le yiddish estonien

Champs de recherche : Linguistique ; morpho-syntaxe, contact de langues, estlandssvenska, dialectes suédois, espace baltique, yiddish estonien
 

 

Sujet de la thèse

 
Le sujet de notre thèse porte sur les effets du contact de langues dans quatre variétés germaniques de l’espace baltique. L’objectif est de compléter la description linguistique de l’estlandssvenska, de réaliser une étude comparative des formes casuelles des pronoms personnels, des syntagmes de quantification, de la flexion verbale, de la place du verbe et de ses éléments verbaux (infinitif, participe, particule verbale) entre l’estlandssvenska, le suédois de Finlande, le gotlandais et le yiddish estonien. Nous avons également l’intention d’étudier dans notre projet l’impact de quatre facteurs extralinguistiques, à savoir le multilinguisme, la valeur diglossique, l’ancienneté du contact, l’environnement géographique. Il s’agit ensuite de comparer la situation de contact de l’estlandssvenska avec celles des trois autres langues germaniques de notre recherche. La finalité de notre projet est d’apporter une meilleure compréhension du rôle des facteurs extralinguistiques dans la morphosyntaxe de langues en situation de contact. Pour cela, nous envisageons d’étudier le corpus de l’estlandssvenska qui a été mis en ligne récemment par le projet de recherche ESST. L’estlandssvenska présente dans sa morphosyntaxe des effets de contact de langues intéressants. Nous souhaitons également réaliser des biographies linguistiques, en particulier des derniers locuteurs de l’estlandssvenska et du yiddish estonien, en nous appuyant sur les travaux de la Language Management Theory.
Mots clé : contact de langues, estlandssvenska, dialectes suédois, espace baltique, yiddish estonien, morphosyntaxe
 

Titres et parcours scientifiques

 
Cursus universitaire

  • 2019 : Master 2 Sciences du Langages (Université Sorbonne Nouvelle – Inalco) - TB
  • 2019 : Licence 2 LLCER estonien (Inalco) - TB
  • 2016 : Maîtrise Français Langue Étrangère (Université Paul-Valéry Montpellier 3) - TB
  • 2015 : Licence Sciences du Langage (Université Paul-Valéry Montpellier 3) – TB
  • 2013 : Licence Langues Étrangères Appliquées (Université de Haute-Bretagne Rennes 2)

Activités d’enseignement

  • 2015/2016 : Assistant de langue française – BG/BRG et BHAK/BHAS de Leibnitz (Autriche)
  • 2012/2013 : Assistant de langue française – Johann-Rist-Gymnasium (Wedel, Allemagne)

 

 

 

mis à jour le