CNRS

Rechercher



Sylloge Nummorum Sasanidarum (SNS)

Compte tenu des trop rares données textuelles pour l’étude de l’histoire de la dynastie sassanide (224-651) qui a, pendant plus de quatre siècles, mené la destinée du Moyen-Orient, les monnaies sont une source primaire privilégiée, souvent unique, pour mettre en évidence la propagande royale et l’organisation administrative des provinces.

L’objectif du projet de la SNS est de mettre à la disposition des historiens et des numismates travaillant sur l’époque sassanide et le premier siècle de l’Islam des catalogues de monnaies dûment décrites, illustrées et commentées.

Ce programme initié par Rika Gyselen (CNRS, UMR 7528 - Mondes iranien et indien) est désormais mené conjointement avec Michael Alram (directeur du Cabinet des Médailles, Kunsthistorisches Museum, Vienne, Autriche).

Direction

  • Rika Gyselen (CNRS - Mondes iranien et indien, Paris, France)
  • Michael Alram (directeur du Cabinet des Médailles, Kunsthistorisches Museum, Vienne, Autriche)

 
Objectif du programme
Si l’objectif initial du programme de la SNS était la publication des monnaies sassanides et arabo-sassanides conservées dans de grandes collections publiques en Europe comme la Bibliothèque nationale de France, les Staatliche Museen zu Berlin ou encore le Kunsthistorisches Museum de Vienne, il s’est vite avéré que pour présenter ces monnaies dans un cadre cohérent, il était nécessaire d’élaborer une nouvelle typologie monétaire, celles, plus anciennes, de R. Göbl et V. Lukonin n’étant plus d’actualité au regard des nouveaux matériaux apparus depuis les années 1960. L’élaboration d’une nouvelle typologie s’est ainsi ajoutée au premier objectif de la SNS et a évidemment fortement influé sur le contenu de la première série de la SNS, c’est-à-dire celle qui comporte les collections de Paris, Berlin et Vienne.

Celle-ci a été conçue sous forme de fascicules (six volumes comportant parfois plusieurs fascicules) qui semblait être la procédure la plus à même de stimuler la dynamique de l’entreprise et de rendre la coordination flexible. La publication de la SNS a été prise en charge par l’Académie Autrichienne des Sciences (ÖAW). Aux partenaires institutionnels, dépositaires des collections (BnF, SMB et KHM) s’est joint l’Istituto Italiano per l’Africa e l’Oriente de Rome (IsIAO).

 
Publication
Dans le cadre du programme de la Sylloge Nummorum Sasanidarum est paru en 2000 l’ouvrage de Rika Gyselen, Arab-Sasanian Copper Coinage (208 p. + 15 pl.) dont une 2ème édition revue et augmentée (248 p. + 19 pl.) a été proposée en 2009.

La publication de SNS - Paris, Berlin, Vienne suit la programmation suivante :

  • Vol. I : M. Alram, R. Gyselen, Ardashir Ier (224-240) et Shapur Ier (240-272) (parue en 2003),
  • Vol. II : M. Alram, R. Gyselen, Ohrmazd Ier (272-273) – Ohrmazd II (303-309) (parution en 2011),
  • Vol. III : N. Schindel, Shapur II (309-379) – Kawad Ier (484-531) (parue en 2004),
  • Vol. IV : N. Schindel, Khusro Ier (531-579) – Wistahm (591/92-597 ?) (en préparation),
  • Vol. V : M. Alram, C. Cereti, Khusro II (591-628) (en préparation),
  • Vol. VI : R. Gyselen, Kawad II (628) – Yazdgird III (632-651), et le monnayage arabo-sassanide (en préparation)

 
Fonds documentaire
Le fonds documentaire de la SNS s’est étendu aux ressources d’autres médailliers nationaux et à des collections privées. Des collections qui sont constituées principalement de trésors monétaires, comme cela est le cas de celle du musée de Damas, présentent un intérêt particulier. En effet, c’est grâce aux trésors monétaires que la circulation monétaire et la productivité des ateliers monétaires sassanides peuvent être étudiées.

Cette « 2e série » du programme de la SNS comporte actuellement :
N. Schindel, Sylloge Nummorum Sasanidarum – Israel (parue en 2009),
R. Gyselen, Sylloge Nummorum Sasanidarum – Syrie (parution en 2011),
A. Baratova / N. Schindel, Nummorum Sasanidarum – Usbekistan (en préparation),
N. Schindel, Sylloge Nummorum Sasanidarum – Schaaf (en préparation).

mis à jour le