CNRS

Rechercher



BAI Yu

Doctorant [2016] (Linguistique)

Directeur de thèse : Georges-Jean Pinault (EPHE)
École doctorale : ED 472, EPHE
Titre de la thèse : Le thème des « marques du grand homme », de l’Asie centrale jusqu’en Chine

Financement : Contrat doctoral de PSL (EPHE)

Résumé de thèse

La présente thèse envisage à élucider comment les traducteurs des textes bouddhiques en chinois, souvent d’origine étrangère, ont introduit les marques marques physiques corporelles des Buddha et des rois universels en direction de leur public. Nous allons essayer non seulement de présenter les différences de contenu et d’ordre dans la liste des marques, mais aussi d’examiner l’évolution et les modifications qui ont eu lieu au cours de la transmission, et de s’interroger sur leurs motivations. Les sources en langues d’Asie centrale, les sources chinoises, comme les nombreuses traductions et commentaires sur les textes de vies antérieures du Buddha, de méditation et de concentration nous informeront sur le processus d’introduction des trente-deux marques et des marques adjacentes en Chine. Les apocryphes chinois révéleront les préoccupations ainsi que les intentions des rédacteurs. À cela s’ajouteront les biographies, les mémoires et les catalogues qui amplifiera et illustrera le sujet. Le thème des « marques du grand homme » peut servir de témoin et de critère pour identifier les idées et les pratiques des communautés bouddhiques sur le corps et la nature du Buddha. Finalement il constitue un aspect significatif qui est susceptible d’éclairer l’histoire de la transmission et de l’expansion du bouddhisme depuis l’Inde jusqu’en Chine, à travers les étapes importantes de l’Asie Centrale.

Titres et parcours scientifiques

Cursus universitaire

  • 2015-2016 : Master 2 Études européennes, méditerranéennes et asiatiques (EEMA) à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes.
    (Mémoire : Rénover et hériter, une étude comparative des traductions chinoises du Sūtra de Vimalakīrti avec une version sanskrite, sous la direction de Sylvie Hureau)
  • 2014-2015 : Master 1 Études européennes, méditerranéennes et asiatiques (EEMA) à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes.
  • 2013-2014 : Auditrice à l’Université des Langues et des Cultures de Pékin dans le cadre de l’Institut de Traducteurs et d’Interprètes.
  • 2009-2013 : Licence en langue et littérature françaises à l’Université de Pékin.

 

mis à jour le